La désinfection des dispositifs médicaux

Publié le Mardi 20 avril 2021
La désinfection des dispositifs médicaux est un procédé de traitement qui permet d’éliminer les micro-organismes présents sur les instruments de santé.

S’il existe un domaine où les outils et instruments utilisés doivent avoir une hygiène irréprochable, c’est bien celui de la santé. En effet, pour tout centre de santé ou cabinets dentaires, les bactéries qui se fixent sur les dispositifs médicaux représentent une véritable menace infectieuse.

Bien que de nombreux instruments médicaux soient jetables ou à usage unique, les outils les plus importants sont caractérisés de « réutilisables » grâce aux procédés de nettoyage, stérilisation et désinfection des dispositifs médicaux.

Afin de garantir une protection contre les risques de contamination liés à la mauvaise désinfection des dispositifs médicaux, la règlementation en vigueur oblige les cabinets dentaires et autres organismes médicaux à suivre des protocoles d’entretien.

Les grandes étapes du processus de désinfection des dispositifs médicaux

La désinfection des dispositifs médicaux est une procédure de nettoyage différente de la stérilisation. Elle comprend donc des étapes et une règlementation, différentes de cette dernière.

En effet, la désinfection est un procédé de traitement et retraitement des instruments médicaux qui permet d’éliminer une grande partie des micro-organismes (ou bactéries) qui se propagent sur les dispositifs médicaux.

À la différence de la stérilisation, la désinfection permet de réduire considérablement le nombre des agents infectieux sans jamais les détruire complètement (ce que l’on appelle « l’état stérile »).

La pré-désinfection des dispositifs médicaux

C’est la première étape de traitement à effectuer sur les instruments contaminés par des micro-organismes. 

La pré-désinfection des dispositifs médicaux permet de diminuer une partie des agents infectieux afin de rendre le nettoyage de l’instrument plus simple. Cette étape permet également de protéger le personnel et d’empêcher la contamination de l’environnement.

De plus, la pré-désinfection est nécessaire pour abaisser le niveau de fixation des micro-organismes sur les instruments médicaux et donc d’éliminer le biofilm.

Pour réaliser la pré-désinfection des dispositifs médicaux, il convient de plonger ces derniers dans des bacs de trempage contenant un produit détergent (souvent caractérisé de bactéricide). Ces bacs de trempage ne suivent aucune réglementation spécifique.

De cette manière, les cabinets dentaires et autres centres médicaux ont libre choix sur la sélection de leurs bacs (bac double, avec paniers grillagés, gradués, etc..). Néanmoins, les solutions détergentes utilisées pour la pré-désinfection sont elles soumises à des normes spécifiques.

Le nettoyage des dispositifs médicaux

Le nettoyage est la seconde étape qui intervient dans le processus de désinfection des dispositifs médicaux. Celle-ci a pour rôle d’abaisser le taux de contamination pour permettre une meilleure efficacité de la désinfection (ou de la stérilisation).

De cette manière, le nettoyage consiste à éliminer les salissures adhérentes ou incrustées aux instruments avant qu’ils subissent l’étape de désinfection.

Le nettoyage est efficace grâce aux paramètres du cercle de Sinner : il est constitué d’une action chimique, d’une action mécanique, d’une action thermique et d’un temps d’immersion.

De plus, le nettoyage peut être effectué de deux manières différentes :

  • Manuel : à la main avec des solutions détergentes
  • Automatique : à l’aide d’équipements de nettoyage comme des bacs à ultrasons

La désinfection des dispositifs médicaux

La désinfection des dispositifs médicaux est l’étape qui consiste à détruire les micro-organismes. Pour permettre l’inactivation des agents infections sur les instruments, la désinfection peut se faire de manière chimique ou thermique.

À l’instar du nettoyage, la désinfection chimique s’opère par immersion des dispositifs médicaux dans des produits désinfectants. Ces produits diffèrent en fonction de la typologie de la bactérie présente sur les instruments.

La désinfection des dispositifs médicaux par la méthode thermique consiste, elle, à insérer les bacs d’instruments dans des thermo laveurs ou machine à désinfecter, après nettoyage. Dans certains cas, ces machines automatiques sont 2 en 1, c’est-à-dire qu’elles s’occupent à la fois du nettoyage et de la désinfection.

Réglementation en vigueur

Les procédés de traitements des dispositifs médicaux (nettoyage, désinfection, stérilisation) sont déterminés en fonction du type de contamination, de la localisation de la contamination et du type de contact avec l’organisme (non-critiques, semi-critiques, critiques).

Pour ce qui est de l’étape de pré-désinfection, les détergents utilisés dans les bacs doivent répondre à des normes de fongicide (NF EN 13624 et 14562) et bactéricide (NF EN 13727 et 14561).

L’étape du nettoyage doit, quant à elle, permettre une réutilisation des dispositifs médicaux pour le personnel et préparer l’étape de désinfection ou stérilisation (norme AAMI TIR12 de 2010).

Enfin, la désinfection des dispositifs médicaux par méthode thermique nécessite l’utilisation du concept A0 pour établir une durée désinfection optimale afin d’éliminer le maximum de micro-organismes.

La réglementation concernant la désinfection chimique varie en fonction du type de contact avec l’organisme.

La stérilisation et la traçabilité

La stérilisation est également un procédé de traitement des dispositifs médicaux, au même titre que la désinfection. Cependant, à la différence de la désinfection, la stérilisation permet une destruction complète des micro-organismes fixés sur les dispositifs médicaux.

Ainsi, la stérilisation des instruments de santé est un procédé fortement utilisé pour les types de contacts qualifiés de « critiques » comme ceux dans les blocs opératoires ou les cabinets dentaires.

La stérilisation des dispositifs médicaux doit être parfaite et doit être suivie afin de ne garantir aucun danger pour la santé des patients et du personnel médical.

Chez CQO, nous avons mis au point un logiciel qui permet la traçabilité de stérilisation pour cabinet dentaire. Cet outil est compatible avec tous les logiciels et machines stabilisatrices existantes.

Notre logiciel CQO Stéricode vous offre une traçabilité parfaite de vos stérilisations en vous fournissant un suivi numérique des données stockées, mais également la possibilité de créer des étiquettes de suivi à incorporer à la fiche du patient.