Internet, équipements et logiciels : ces outils mis au service du cabinet dentaire

Publié le Jeudi 30 décembre 2021
L’outil numérique s’est imposé à chaque étape du cycle de vie du cabinet dentaire. Le développement de la patientèle passe désormais essentiellement par Internet. Les nouvelles technologies ont fait évoluer le diagnostic et le soin. L’outil numérique vient également libérer les praticiens d’une partie des tâches de gestion et d'administration les plus chronophages. C.Q.O. (Conseil Qualité Odontologique) accompagne ces changements en proposant des logiciels de pointe, spécialement conçus pour répondre aux problématiques de gestion du cabinet dentaire, et lance la version web (SaaS) de son logiciel DATASTOCK.
numérique au service dentistes

 

L’outil numérique au service du cabinet dentaire

L’essor des nouvelles technologies a profondément modifié le métier de chirurgien-dentiste et la gestion du cabinet dentaire. La visibilité et la réputation du praticien sur la toile sont devenues des critères déterminant dans le processus de sélection engagé par le patient 2.0. Une cible exigeante qui compare les tarifs, les disponibilités et les plages horaires, les modalités de paiement ou encore les spécialisations des praticiens opérant en cabinet. Cette prise de renseignements en amont de la prise de contact suppose une présence digitale qualifiée avec la mise à disposition de toutes les informations pertinentes sur le site internet du cabinet et les plateformes de prise de rendez-vous.

 

En coulisse, les équipes gèrent des plannings serrés à l’aide de logiciels de gestion pensés et conçus pour assurer la cohérence des agendas des praticiens, le suivi des portefeuilles ainsi que l’organisation sanitaire et logistique. Au cœur du soin, les chirurgiens-dentistes s'appuient également sur la précision de l’outil numérique pour fiabiliser le diagnostic, simplifier la communication avec le patient, sans oublier la coordination des échanges de données et de matériels avec les différents acteurs essentiels au fonctionnement d’un cabinet dentaire. Le gain de performance et le gain de confort pour le patient, comme le praticien, participent à l'attractivité du cabinet, venant compenser les sommes investies dans l’équipement en outils et appareils de pointe. En parallèle, le gain de fiabilité dans l'observation clinique, et la possibilité de procéder à des diagnostics moins invasifs, renforcent le lien de confiance entre le patient et le praticien. La clarté du support et sa compréhension par le patient améliorent l’acceptation du soin et contribuent à réduire le taux d'abandon en cours de traitement.

 

Les attentes des professionnels sur la gestion des stocks

En dépit du gain de performance permis par la généralisation de l’outil informatique au sein du cabinet, les difficultés organisationnelles subsistent. Résultat d’un défaut de coordination, de compatibilité, ou de maîtrise des outils, les tâches chronophages s’accumulent et empiètent sur le temps alloué au soin et à la relation avec le patient. Mal gérées, elles entravent le bon fonctionnement du cabinet, entraînant des oublis, des erreurs et des retards, affectant à long terme la cohésion des équipes et le niveau de satisfaction du patient.

 

Alors que les lourdeurs administratives pèsent de plus en plus sur la qualité de vie au travail dans le milieu médical, de nombreux professionnels expriment leur lassitude et leur frustration dans la gestion de tâches qui ne relèvent pas de leur cœur de métier. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui motivent le passage en cabinet pour un chirurgien-dentiste, avec la mutualisation des moyens et des compétences.

 

La gestion des stocks fait partie de ces processus essentiels au fonctionnement du cabinet, et pouvant être considérablement allégés par l'acquisition d’un logiciel de gestion dimensionné selon les besoins spécifiques à chaque structure. Les commandes, les inventaires, les réapprovisionnements, auxquels s’ajoutent les dispositions renforcées en matière de gestion des dispositifs médicaux, avec la traçabilité au moyen des codes UDI (Identification Unique)... Toutes ces tâches sont à la fois simplifiées et sécurisées par les outils informatiques mis au point dans le cadre de l'organisation du cabinet dentaire.

 

Logiciel de gestion des stocks en cabinet dentaire : la solution CQO

C.Q.O. (Conseil Qualité Odontologique) accompagne les professionnels avec la réalisation d’audits et de missions de Démarche Qualité, et développe depuis 2011 des logiciels spécialement conçus pour les cabinets dentaires avec STERICODE, une solution de traçabilité de la stérilisation et des matériaux laissés en bouche et DATASTOCK pour la gestion des stocks. Ce dernier logiciel, complété par la version TITANIUM, assure le suivi, l’historique et la restitution de tous les éléments concernant les interventions implantaires.

 

Avec le fonctionnement du logiciel DATASTOCK en mode SaaS, ces services sont accessibles en ligne pour gagner en flexibilité et renforcer la sécurité des données contre les risques de pertes, de vols ou encore d’incidents techniques en interne. Efficace et intuitif, le logiciel permet une prise en main rapide par les utilisateurs grâce au support de formation offert par C.Q.O. Une montée en compétence et en fiabilité qui participe à la pérennité des activités du cabinet dentaire.